Avertir le modérateur

08/09/2008

Dernières optimisations pour Groupe Bel

Vendée Globe oblige, Kito et son équipe ont passé un été studieux. Le 9 novembre, le skipper de Groupe Bel s'élance des Sables d'Olonne pour son premier tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. La concurrence sera rude et les 30 concurrents fourbissent actuellement leurs armes pour être prêts le jour J.

Au chantier de Port Camargue, on mouille sa chemise. La chaleur  transforme le monocoque rouge en véritable fournaise mais l’équipe est dans les temps et garde la cadence : « Le travail porte sur des détails qui, comme on le sait, font la différence mais demandent énormément d’attention. Désormais, tout va aller très vite avant le grand départ de novembre. »

Cet été Kito à également renoué avec la compétition sur les 1000 Milles Brittany Ferries. Avec son ami Bruno Jourdren, ils ont remporté cette course réservée à la Class 40. C’est donc confiant que Kito peaufine sa préparation avant son tour du monde.

Kito, qu’elle est la première chose qui te viens à l’esprit quand tu penses à ton Vendée Globe ? « Qu’est ce que j’oublie ... ? Vous allez rire mais c’est terrible. On a fait des listes et des listes. Impossible d’embarquer tout le matériel en double alors il faut choisir, au risque de se tromper, la course commence là aussi. »

Pas de pression alors ?
« J’ai celle de tous ceux qui croient en moi et c’est parfois lourd à porter mais je n’ai pas d’appréhension liée à la course. Je suis bien entouré et j’ai confiance en mon bateau. A moi d’être à sa hauteur et de rester performant sur l’ensemble du parcours. Je suis novice donc j’ai sûrement moins conscience des difficultés qui m’attendent que ceux qui l’ont déjà fait. Certains y retournent, d’autres pas, on verra comment je passe l’épreuve.»

Groupe Bel sera remis à l'eau mi septembre à Port Camargue pour quelques dernières navigations de test avant de  se rendre aux Sables d'Olonne où tous les concurrents sont attendus le 18 octobre.

22/08/2008

Premiers bords de rentrée

Je prends samedi le départ des 1000 Milles de la Brittany Ferries en tant qu'équipier de mon ami Bruno Jourdren, skipper du Class 40 Lord Jiminy. Une occasion de renouer avec la compétition par une jolie « ballade » d'une semaine entre la France, l'Angleterre et l'Espagne.

Suite à ma fracture du péroné gauche en avril, j'avais dû renoncer à The Artemis Transat. Même si j'ai accumulé les milles à bord de mon monocoque pour visiter les filiales du Groupe Bel en Europe, je n'ai pas couru depuis Noël dernier. C’est donc l’occasion de gagner une « petite » course, avant de gagner la grande !!!

Pendant ce temps, l’équipe technique de Groupe Bel ne chôme pas. Le chantier avance bien. Nous attendons avec impatience la fin des vacances (des autres) pour recevoir les diverses pièces commandées et mettre le dernier coup de collier avant la mise à l’eau programmée le 15 septembre. La bonne nouvelle est que nous n’avons pas eu de mauvaise surprise au démontage du bateau. Notre seul gros chantier d'optimisation est la modification du volume du bulbe de quille, sinon le travail porte sur des détails qui, comme on le sait, font la différence mais demandent énormément d’attention. Désormais, tout va aller très vite avant le grand départ de novembre.

Kito

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu