Avertir le modérateur

06/02/2008

Couture de pied de cochon, dernière épreuve avant le Vendée Globe !!!!!!

Pour prétendre participer au Vendée Globe, la route est longue et pleine d'embuches.

Tout d'abord, il  faut des moyens, donc un sponsor, qu'il aura fallu convaincre par son expérience, ses compétences, et l'interet médiatique du programme proposé.

Ensuite, il faut concevoir un monocoque 60' performant et fiable, le construire, l'équiper.

Puis qualifier le bateau et le bonhomme, ce qui a été fait et bien fait, fin 2007 lors de notre retour en solitaire entre le Brésil et la Bretagne.

Les tracasseries administratives sont également tres importantes et le dossier d'inscription est aussi épais qu'un dictionnaire (documents du bateau, dossier sécurité, licence radio, assurances, etc)

Il convient bien sûr de se préparer physiquement et mentalement à cette épreuve et ce gràce aux conseils du CREPS de Montpellier et du CEM à La Grande Motte, d'étudier avec Hervé Perrin  et en profondeur les difficultés météo du parcours.

Le dernier élément qui manquait était le certificat du stage médical effectué mi janvier à Pantin en compagnie de quelques-uns de mes futurs concurrents (Loic Peyron, Yann Eliès, Arnaud Boissières et Marc Tiercelin) mais aussi de plusieurs prétendants à la grande croisière.

Aprés avoir recousu brillamment mon pied de cochon et performé dans la piqure de pamplemousse, je suis officillement le 7ème inscrit du Vendée Globe 2008/2009.


Alors, ça vous dit ?

A bientôt

Kito

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu